*

Alain Favre

le mans 2004
« le: 05 avril 2004 à 21:57:40 »
Tu sais, Michel,
Le Mans et toute la saison d'endurance, c'est une histoire de gros gosses qui se tirent la bourre jusqu'au prochain bistrot.
Mais ils sont mal renseignés, IL N'Y A PAS de bistrots le long du circuit!
Ca se poursuit jusqu'à que le public en ait marre et mette fin au jeu.
C'est une autre paire de manches pour ces pauvres mécanos.
C'est la règle du jeu entre les GROS et les petits dans ce bas monde.
Merci pour ton récit très vivant, et ne nous oublie pas l'année prochaine.
Merci
Alain

*

Expresso

le mans 2004
« Réponse #1 le: 06 avril 2004 à 03:24:46 »
Chapeau bas Michel ! Tu nous avais pas dit que la machine sur laquelle tu as bossé comme un forcené a été essayée dans le dernier Moto Journal ! Belle course à suspense cette année et dommage pour Yamaha !... :0(

*

christian

le mans 2004
« Réponse #2 le: 05 avril 2004 à 20:49:25 »
salut michel ! merci pour ton reci mechano vraiment c'est pas pour moi! regarde dans le forum "a michel 44" je t'avais ecris une bafouille

*

Seb

le mans 2004
« Réponse #3 le: 05 avril 2004 à 19:08:11 »
Super compte-rendu ! Merci beaucoup !
Repose-toi bien !

*

Kourtak

le mans 2004
« Réponse #4 le: 05 avril 2004 à 12:34:42 »
Salut,

Félicitations et remerciement pour le récit de cette aventure. C'est dur d'être sur la brêche...quand la course a commencé depuis pas mal de temps pour les mécanos et fini par un sprint de 24 heures...

Maintenant, c'est 24 heures de repos à fond ! ZZZzzzz Gazzzz

*

michel

le mans 2004
« Réponse #5 le: 05 avril 2004 à 12:14:41 »
bonjour, ouf c'est fini! meme que des fois on aurai bien voulu ( nous les trois mecanos ) qu'elle passe une bielle a travers pour que ça s'arrete. tomber deux fois pendant la course avec du plastique cassé et commandes de frein,changer l'embrayage dans la nuit, et ça commencait a sentir tres chaud de partout avant l'arrivée.
 evidement de l'exterieur les spectateurs nous regardent avec envies, on a des pass pour avoir acces partout et on est reconnaissable avec nos belles fringues toutes pareilles, le mans c'est les jeux du cirque, les gens passent devant le stand et nous regarde travailler comme si on etait des betes curieuses , le pire c'est quand j'ai eu (l'apparent ) privilege de tenir la moto au depart de la course, vous n'avez pas idee de ce que c'est que d'etre derriere des grillages de 4 ou 5 metres de haut avec du barbelé et d'entendre les cris des dizaines de milliers de sauvages pret a me lincher.
l'ambiance entre les mecanos chez et avec les differents stands etait super, on se prete des outils ,on se donne des conseils, et on bois des coups ensemble, (meme avec la concurence)! mais entre mecanos.
 les mecanos ne se melangent pas avec les pilotes et ne boivent pas dans les memes vers!
l'ambiance etait tendue toute la semaine, a chaque fois qu'un pilote roule avec une machine il faut la modifier, mais chaque pilote demande des modifs differentes! en plus ils ne sont jamais d'accord entre eux! on est parti avec quarante pneus, des slick plus ou moins tendres, des mixtes, des pluies. et ben il n'y en a pas eu assez et en plus on les melange entre eux suivant l'etat de la piste et les pilotes. j'ai bien du changer la roue avant 200 fois. comme on est parti avec deux motos pour en avoir une d'avance en cas de casse ou de chute dans la semaine il a fallut les preparer toutes les deux (differament pour valider des choix ), c'etait bien plus que deux fois le boulot parce que elle ne marchait pas pareil a cause des lignes d'echappement differentes.
nous etions deux ecuries dans le meme stand , au essais dans la precipitation on a commencer a monter des roues de la moto des autres ! c'est rendu aux etriers de freins qui ne passaient pas qu'on s'en est apercu.
 dans la nuit de la course,je piquait du nez, mes potes me crie:
la moto arrive !
et là je me precipite avec la bequille avant sur le coté de la machine qui rentre au stand mais je ne pouvait pas l' engager... c'etait pas notre moto et les autres etaient pliés en deux.
tard dans la matinée de la course un debut de changement de roue annulé, on resserre toutes les vis et je vais enlever la bequille.....elle n'etait pas là je l'avais pas mise !!
vers 14h dimanche on a regardé la moto sur bequille pendant 5 minutes apres notre changement de roue et ravitaillement prete a repartir sans pilote.le precedent etait parti et le suivant pas arrivé ! alors quand nous on nous a cronometré toute la semaine lors de nos interventions et pas toujours sans reflexion bien sur, on a eu envie de la metre en panne leur machine de champion.
plus tard on ne se rappelera peut etre que des bons moments et on retournera peut etre, mais pour l'instant moi comme mes potes on a quand meme l'impression d'avoir bosser de 7h le matin a 10h ou minuit le soir dans la semaine pour faire plaisir a quatre champions du monde qui on roulé 20 a 30 minutes chacuns par demi journée ( quel effort !)et d'avoir bossé pendant 47 h d'affilé samedi et dimanche.en plus, a savoir que les motos au mans, on les a jamais vu rouler sur la piste en dehors de devant les stands! jamais eu le temps de decompresser a part le soir tard et là ça roule plus. il parait d'apres les autres que c'est comme ça. maintenant quand je verais a la tele les mecanos de formule 1 qui dorment pendant la course entre deux ravitaillements je comprenderais mieux.

*

wascal

le mans 2004
« Réponse #6 le: 04 avril 2004 à 18:28:38 »
Arrivé 34 éme je suppose ? mais jusqu'au bout

Comment cela c'est passé sur place ? l'ambiance ?
En tout cas j'aurais pas fait mieux , félicitations

je l'ai apperçu a la télé ce matin 3heures avant l'arrivée

*

michel

le mans 2004
« Réponse #7 le: 22 janvier 2004 à 19:11:05 »
pour les amateurs, il ne doit pas il n'y en avoir beaucoup sur le site, je suis embauché (gratuitement bien sur ) par une ecurie yam ( des potes ) qui courent le mans pour la deuxieme annee, l'annee derniere j'avais participé a la prepa des deux motos et participé a la journee qualif dans les stands et cette annee je suis recompensé par une participation complete ( la preparation, la semaine au stand et la course )mon boulot sera les remplacement des roues et freins. falait que je le dise suis content meme si tous le monde s'en fout.

*

Alain Favre

le mans 2004
« Réponse #8 le: 22 janvier 2004 à 21:44:42 »
Super,
ça doit être une experience géniale et je suis persuadé que personne s'en fout, même s'il n'y aura jamais de w650 aux 24 heures.
Il y a une dizaine d'années, j'ai été participer à l'intendance pour un pote au Bol.
C'est du délire.
Excellent Mans et donne-nous des nouvelles.
Alain

*

Expresso

le mans 2004
« Réponse #9 le: 23 janvier 2004 à 04:08:33 »
Petit veinard Michel ! j'suis peut-être le seul à m'intéresser au 24 Heures du Mans, mais en tout cas sache que si t'as un empèchement, je peux prendre ta place... De toute manière, j'y suis tous les ans... mais dans les tribunes... :0)

*

Joris

le mans 2004
« Réponse #10 le: 23 janvier 2004 à 07:33:11 »
C'est geniale ! Amuse toi bien.
Joris
/petit peut jalous

*

wascal

le mans 2004
« Réponse #11 le: 23 janvier 2004 à 10:28:42 »
ce doit etre génial d'etre coté écuries l'odeur de la graisse les gros^moyens techniques ce doit etre vraiment le pied  .
jamais été au mans moi sniff.
tout ce que je connais c'est les écuries de Vincenne , mon pére y travaillais .L'odeur du purain zitrone et les chevaux ah ils etaient beau ces chevaux
  mais j'aurai préféré les chevaux sous le capot des formules et des motos qui tournent 24h quelles prouesses techniques
profite en bien

*

michel

le mans 2004
« Réponse #12 le: 23 janvier 2004 à 18:17:01 »
merci les gars, pour l'instant la moto n'est meme pas arrivée, c'est une r1 2004, 172 cv debridée et 180 avec la ligne d'echappement course. et puis comme elle est neuve, je vais la roder sans la mettre au tas avant la course. apres carenage poly,reservoir modifié pour le remplissage rapide, freinage des ecrous perdables sur la piste, monte de la ligne de pots, de l'amortisseur de direction, du support de bequille avant,des pneus sur les autres jantes d'avance,et tout ce que j'oublie, la cabane de pointage, les caisses a clous,et les nuits tres courtes d'avant la semaine de course a cause que ces jamais pret. le pire serait de ne pas etre qualifié et de remballer le vendredi avant la course. l'annee derniere la moto avait fini 15 ou 16 eme des stock sports .

*

Jib

le mans 2004
« Réponse #13 le: 23 janvier 2004 à 21:20:08 »
Je vais au Mans tous les ans depuis de nombreuses années, dans les tribunes..., j'y serais encore cette année, c'est quel team ? est ce que tu connais déja le N° de la bécane ?  histoire de vous supporter comme il se doit !

*

michel

le mans 2004
« Réponse #14 le: 25 janvier 2004 à 17:06:34 »
le team c'est mecamoto trignac mais je ne connais pas encore le numero de la moto.

 

Sitemap 1 2 3 4 5 6